documentaire d’Enquête Exclusive de M6 sur Forsane Alizza, les cyberjihadistes sur Internet qui ont été arrêtés récemment

Extraits de l’article de l’article de Wikipedia sur Forsane Alizza :

Forsane Alizza, également baptisé « Les Cavaliers de la fierté », est un groupuscule radical adepte d’un islam fondamental, créé en août 2010 à Nantes, en France, par Mohamed Achamlane et dissout le 1er mars 2012 à la demande du ministre de l’intérieur Claude Guéant, qui considérait cette organisation comme incitant à la « lutte armée », et en vertu de la loi du 10 janvier 1936 sur les groupes de combat et milices privées

Idéologie

Ils se réclament d’un islamisme radical, empruntant sa rhétorique à un mixte de salafisme, de jihadisme et d’action directe gauchiste. Ils tentent de dresser les musulmans contre l’ennemi, la société française et notamment :

Les citoyens français qualifiés de Kâfir : Infidèles
L’État français qualifié de taghout : Satan

Ils sont plus dans la lutte virtuelle sur le net que dans l’action réelle, le
sociologue Gilles Kepel la qualifie de Cyberjihad.

Les vidéos mettent en scène des affrontement avec les kouffar et le taghout poussant les limites légales et rêvant d’un procès pour en faire tribune. Le procédé est comparable à celui d’Al-Quaida. La seule différence réside dans le fait que l’organisation s’en tient au virtuel sans passer à l’acte.

Principaux membres présumés :

– Mohammed Achamlane est un émir autoproclamé d’origine marocaine né à Nantes en novembre 19779. Il est le créateur et porte-parole de Forsane Alizza. Il se fait appeler Cortex ou Cheikh Abou Hamza, du nom de l’oncle maternel du prophète Mohammed10. A 35 ans, il est marié, père de deux enfants et vit du RSA et des allocations dans un pavillon à Couëron, près de Nantes. Le 6 août 2011 à Aulnay-sous-bois, il brûle un Code pénal en signe de protestation contre l’application de la loi interdisant le port du voile intégral. Il prévient que «la violence dont les musulmans font l’objet chaque jour va se transformer en bain de sang si cela continue sur cette voie (…). Si Allah veut, nous serons de véritables moudjahidins.»

– Christy Aillet, l’épouse de Mohammed Achamlane n’a aucun lien prouvé avec l’organisation, cependant le Nouvel Obs signale que deux sites très proches de Forsane Alizza, dont le « Collectif Tawhid », ont comme contact une certaine « Christie Aillet ». 12

– Baroudi Bouzid : Arrivé en France dans les années 70 dans une famille de huit enfants, employé dans une entreprise de chaudronnerie, père de cinq enfants, Bouzid dit avoir acheté un coran en français à l’âge de 18 ans . Il a été condamné à deux ans de prison, dont un an ferme, pour privation de soins. Les plus jeunes enfants, cloîtrés dans un appartement aux vitres occultées, présentaient de graves carences de croissance. Selon les médecins, leur état de santé résultait d’une conception moyenâgeuse de la religion. 13 . Le magistrat Albert Lévy s’apprêtait en mars 2012, à le renvoyer devant le tribunal correctionnel. 14

Arrestations des principaux membres du groupe

Le 30 mars 2012, la police organise un vaste coup de filet dans les milieux islamistes dans plusieurs villes françaises dont Lyon, Marseille, Nice et Toulouse. Dans cette dernière ville, les militants de Forsane Alizza sont particulièrement visés dans le quartier du Mirail à Toulouse. 17 membres sont mis en garde à vue. Leur chef , Mohamed Achamlane, est notamment arrêté dans sa ville de Nantes. à son domicile, les policiers ont découvert, trois fusils d’assaut de type Kalachnikov, une grenade et un pistolet automatique Glock.
Le 2 avril 13 parmi ces 17 membres sont présentés aux juges pour une éventuelle mise en examen pour association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste et acquisition, détention et transport d’armes.Le procureur de Paris, François Molins retient contre eux le « projet intellectuel » d’enlever un magistrat. Ce magistrat est le juge d’instruction de lyon Albert Lévy . Ce ne serait pas la première fois que ce magistrat est victime d’une attaque antisémite. Il avait fait l’objet de mise en cause ordurière quand il était substitut du procureur à Toulon lorsque cette ville était dirigé par le front national François Molins précise que ces arrestations n’ont aucun lien avec l’affaire Mohammed Merah

Dans le même genre, Ayman al-Zawahiri, l’idéologue d’Al Qaïda et son actuel chef depuis la mort de Ben Laden en mai 2011, a fait un voyage dans la Silicon Valley en Californie, le coeur des nouvelles technologies informatiques et Internet !

« In 1993 Zawahiri traveled to the United States [in] California.

Wikipedia’a article on http://en.wikipedia.org/wiki/Ayman al-Zawahiri.

1 réflexion sur « documentaire d’Enquête Exclusive de M6 sur Forsane Alizza, les cyberjihadistes sur Internet qui ont été arrêtés récemment »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *